Comment fabriquer soi-même son e-liquide ?

fabriquer soi-même son e-liquide

Le DIY (Do It Yourself) e-liquide est une pratique de plus en plus recourue. De plus, il aide à économiser dans la consommation d’e-cigarettes. Fabriquer soi-même son liquide pour cigarette électronique implique de respecter plusieurs règles pour un vapotage sans risques et adapté à ses habitudes. Pour y parvenir, vous devez doser minutieusement vos arômes, établir la bonne base et adopter le taux de nicotine adéquat, sans excès !

Do It Yourself e-liquide : de quoi a-t-on besoin ?

Pour concevoir votre propre liquide pour e-cigarette, vous allez avoir besoin :

1. D’une base :

Son choix conditionnera notamment le hit, mais aussi le goût, le volume et la texture de ce que vous allez inhaler. Ainsi, la base va déterminer le ratio PG/VG de votre e-liquide (Propylène glycol/glycérine). Un ratio PG/VG 50/50 s’adapte aux clearomiseurs et aux atomiseurs standards. Un ratio de 30/70 est idéal pour les clearomiseurs compatibles aux liquides épais.

2. De boosters de nicotine :

Vous pouvez concevoir un liquide pour cigarette électronique avec ou sans nicotine. Si vous choisissez la première option, sachez que vous aurez besoin d’un booster de nicotine. Il s’agit d’une base neutre à laquelle on ajoute une forte concentration de nicotine. Il vous suffit de le diluer dans votre mélange pour obtenir le taux de nicotine souhaité. À noter qu’un booster de nicotine d’une contenance de 10 ml permet d’avoir 200 mg de nicotine.

3. Du concentré d’un ou de plusieurs arômes :

Dans les boutiques dédiées à l’e-cigarette, vous avez un large choix d’arômes disponibles. Vous pouvez les combiner entre eux ou n’en privilégier qu’un pour donner de la saveur à votre liquide pour cigarette électronique.

4. D’un ou de plusieurs additifs :

Leur ajout est facultatif. Ils servent essentiellement à enrichir le goût de vos arômes.

5. De divers accessoires :

Pour fabriquer votre liquide pour e-cigarette vous-même, vous devez réunir plusieurs accessoires : seringues, flacons vierges, dispositif de protection…

Formuler son propre liquide pour e-cigarette en trois étapes

La formulation d’e-liquide DIY passe par trois étapes allant de la création de la base au mélange des ingrédients en passant par le dosage des arômes.

1. La création de la base : à moins d’être expérimenté, il vaut mieux acheter une base PG/VG 50/50 prête à l’emploi dans un magasin agréé.

2. L’équilibrage des doses d’arômes : avant de vous lancer, déterminez exactement quelle quantité d’arômes que vous souhaitez ajouter à votre base. Une fois cela effectué, servez-vous d’une seringue graduée. Veillez à respecter le bon dosage ! Par exemple, 10 ml de liquide pour e-cigarette nécessitera l’ajout de 0,5 ml d’arôme.

3. La base une fois établie et après avoir dosé correctement vos arômes, il ne vous reste plus qu’à les mélanger. Pour vous assurer que tout soit homogène, préférez utiliser un mélangeur spécifique disponible dans les magasins d’e-cigarettes et de produits dérivés. Quand tout sera terminé, patientez entre 24 heures et 7 jours, le temps de laisser votre liquide pour e-cigarette prendre goût.

Quel taux de nicotine faut-il respecter dans cette formulation ?

Cette question revient souvent que ce soit dans l’achat ou dans la formulation d’e-liquide DIY. Retenez tout simplement qu’un taux de 0 mg/ml est adapté aux personnes non dépendantes de la nicotine. Un taux de 6 mg/ml correspond aux besoins des personnes qui y sont faiblement dépendantes. Si vous êtes dépendant, vous pouvez doubler ce taux (12 mg/ml). Pour votre bien et pour votre santé, ne tentez jamais de dépasser le seuil maximum de 18 mg/ml !

Laisser un commentaire