La cigarette électronique : qu’est-ce que c’est ? De quoi c’est fait ?

cigarette électronique

Commercialisée en France depuis 2011, la cigarette électronique est une solution de plus en plus recourue pour s’affranchir du tabac. Scientifiquement, il s’avère que l’e-cigarette génère 95% moins de nocivité que la cigarette classique. Contrairement à cette dernière en outre, elle ne fait pas partie des produits issus du tabac. Qu’est-ce que l’e-cigarette ? De quoi se compose-t-elle ? Tout ce qu’il faut savoir dans les lignes ci-après.

L’essentiel sur l’e-cigarette et son mécanisme de vaporisation

La cigarette électronique, aussi appelée vapoteuse ou e-cigarette, est un appareil électronique destiné à l’inhalation. Contrairement à la cigarette classique, la vapoteuse ne nécessite pas de combustion. Son système de vaporisation génère un aérosol sans créer ce phénomène. Pour cela, il faudra alimenter l’e-cigarette par des flacons de liquide constitués de propylène glycol (PG), de divers arômes et de nicotine (facultatif). À la différence de la cigarette traditionnelle, la vapoteuse ne génère donc pas de fumée.
Elle produit de la vapeur qui s’apparente visiblement à cette dernière. Avec l’e-cigarette, on vaporise un e-liquide aromatisé qui peut contenir ou non de la nicotine. Ce liquide mélangé à l’air inspiré se diffuse sous forme de vapeur tiède lors de l’inhalation. Pour cela, l’e-cigarette fait chauffer l’e-liquide à faible température de façon à limiter au maximum les effets nocifs liés à la combustion. Avec la vapoteuse, la nocivité est réduite de 95 à 97% par rapport aux cigarettes combustibles.

Les avantages de l’e-cigarette par rapport au tabac classique

La cigarette électronique présente beaucoup d’avantages par rapport aux cigarettes combustibles. Son système de vaporisation limite au maximum les risques et dangers liés au tabac classique. La vapeur d’une e-cigarette ne contient ni goudrons nuisibles pour les poumons ni monoxyde de carbone gravement préjudiciable aux artères.
La consommation d’e-cigarette vous donne aussi la liberté de vapoter dans des lieux autorisés plus nombreux que les zones dédiées aux fumeurs. Grâce à la vapoteuse, vous vivrez plus sereinement dans votre maison sans allumettes, ni briquets, ni cendriers. L’e-cigarette vous confère en outre un gain d’économie considérable, car vous réduirez vos dépenses au cinquième comparé à ce que vous le feriez avec le tabac classique.

Cigarette électronique : ce que pensent certains chercheurs

Les avis des chercheurs au sujet de l’e-cigarette demeurent très diversifiés. Toutefois, de plus en plus d’études sérieuses et documentées confirment son efficacité dans le sevrage tabagique. Ainsi, d’après une récente étude publiée en 2017 dans la revue Tobacco control, l’e-cigarette permettrait d’empêcher ¼ de millions de décès dus au tabagisme. Pour soutenir cette hypothèse, les chercheurs se sont basés sur deux suppositions plus que crédibles.
Si la cigarette combustible est 60% plus dangereuse que l’e-cigarette, la reconversion permettrait de sauver au moins 1,6 million de vies jusqu’en 2100. En sachant par ailleurs que d’ici là la toxicité de la vapoteuse se verra de plus en plus réduite, ce chiffre atteindra 6,5 millions dans le meilleur des cas possibles. Une autre étude publiée dans la Revue Addiction (Farsalinos) en 2016 révèle que sur les 7,5 millions de vapoteurs actuels, 35% d’entre eux ont stoppé le tabac. Actuellement, 6 millions de fumeurs en Europe ont arrêté définitivement le tabac grâce à la cigarette électronique.